Des milliers d’embauches à saisir dans la robotique.

Parfaitement intégrés dans les différents milieux, les robots représentent une véritable évolution. De plus en plus d’engins automatiques apparaissent dans les entreprises. « C’est un levier de compétitivité sans supprimer de l’emploi. Surtout, c’est un moyen de faire disparaître la pénibilité en entreprise », explique Jean-Pierre Payer, concepteur en ingénierie pédagogique technique au Pôle formation des industries technologiques. La perspective d’embauches est énorme dans la robotisation en région et les métiers sont extrêmement variés.

Union des industries et des métiers de la métallurgie. Qui veut un "job" en acier trempé ?

A l'occasion de l'assemblée générale de l'UIMM Champagne-Ardenne qui s'est tenue à Troyes, une visite du pôle formation des industries technologiques (ex-CFAI) a été organisée. Il vient d'être entièrement rénové et agrandi, avec le soutien de la région Grand Est. Une opération portes ouvertes aura lieu du 10 au 12 juillet pour les jeunes et leurs familles.

Saint-Dizier – Commerçants recherchent apprentis.

La recherche d’apprentis dans les secteurs de la vente et des métiers de bouche serait actuellement particulièrement compliquée. En effet, plusieurs offres proposées par les commerçants de Saint-Dizier depuis plusieurs mois n’ont toujours pas trouvé preneur malgré la multiplication des supports de communication utilisés par les employeurs concernés.

Nogent – Rencontres entre étudiants et entreprises

Vendredi 16 juin aura lieu le premier Forum Étudiants en alternance / Entreprises. Ces rencontres ont pour but de présenter des candidats sélectionnés aux entreprises de Haute-Marne. Les étudiants retenus seront en apprentissage pendant trois ans, en alternance à l’antenne UTT de Nogent et au sein de l’entreprise qui les aura engagés.

Première rencontre entre les Artisans Ebénistes de France et les Compagnons du Devoir.

A l’occasion de leur assemblée générale qui se tiendra le 9 juin 2017 au Centre de Formation des Apprentis Régional à Muizon, les Artisans Ebénistes de France échangeront avec les Compagnons du Devoir et le pôle innovation pour l’artisanant « Pibois » sur leur métier et son évolution.

Santé / Social - Des embauches qui ont du sens.

Les métiers de la santé et du social recrutent. Trois bonnes raisons de s’intéresser à ce secteur détaillées par des experts (Eric Bohn, fondateur et gérant d’Euro Consulting, Nicolas Bonneville, directeur général de l’IRST, Arnaud Lagel, responsable pédagogique de l’IFPS et Marie-Catherine Martin, directrice générale des Papillons blancs). 1. Décrocher l’un des milliers de postes à pourvoir. 2. Découvrir des métiers mal connus. 3. Aimer son travail. > Des milliers de postes dans la région. Pour 2017, Pôle emploi fait état, tous secteurs confondus, d’une hausse de 8 % des intentions d’embauche dans le Grand Est. Le « social et médico-social » représente 11 % des projets de recrutement dans le Grand Est.

« Aujourd’hui, le boucher est une forme d’artiste ».

Le CFA Interpro de la Marne forme à Châlons-en-Champagne de nombreux professionnels au métier de boucher, métier qui a su évoluer avec le temps tout en gardant ses lettres de noblesse. 4 500 postes de bouchers seront proposés d’ici 2018.

Un après-midi pour recruter des experts.

Jeudi 1er juin 2017, de 15h30 à 20h30 au stade Auguste Delaune à Reims, se déroule la 3e édition du Recrutement experts organisée par l'entreprise L4M basée à Lille et spécialisée dans l’emploi, les stages et la formation. Une cinquantaine de postes, en CDD et CDI seront proposés dans une douzaine d’entreprises dans quatre secteurs d’activité : la banque et l’assurance, la vente et le commerce, la finance, la comptabilité et la gestion et l’immobilier et l’habitat social.

Chaudronnier, un beau métier.

Les Compagnons du devoir ont tenu leur congrès de chaudronnerie. Témoignage enthousiaste d’un jeune.

Charleville-Mézières – Education – La restauration et l’hôtellerie à la loupe.

Dernièrement, le Centre d’information et d’orientation de Charleville-Mézières a convié des collégiens de 4ème à se renseigner sur les métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Trois établissements de formation (lycées de Bazeilles et Jean-Moulin et le CFA Alméa formation) ont organisé des ateliers pour appréhender tous les aspects des différents métiers.

Avize Viti Campus va former des techniciens de cave.

Aux dizaines de formations déjà proposées par Avize Viti Campus, s’ajoutera en septembre 2017 le certificat de spécialisation « technicien de cave », une formation dispensée en apprentissage.

GRDF recrute en alternance.

GRDF a six postes en alternance à pourvoir sur l’ancienne région Champagne-Ardenne : deux à Reims, deux à Charleville-Mézières, un à Troyes et un à Saint-Dizier.

Le très haut débit, un enjeu important pour Alméa.

Une réunion de travail a eu lieu le 20 avril afin de préparer leur prochain axe de développement autour des métiers des réseaux et télécoms. En effet, le plan "France très haut débit", qui vise à doter le pays du haut débit, va entraîner le déploiement d’un réseau de fibre optique ou de cuivre. Ce chantier nécessitera une main d’œuvre formée à ces technologies. Alméa, anciennement CFA interpro, se prépare donc à dispenser les formations nécessaires.

Pays Rethélois – 300 offres à pourvoir – Forum de l’emploi le 25 avril de 9h30 à 13h.

Entreprises, structures d’insertion, centres de formation… Ils seront tous là le mardi 25 avril entre 9h30 et 13h à la salle Atmosphère pour le Forum de l’emploi, des métiers et de la formation, organisé par la Mission locale Sud Ardennes. Explications avec Claire Dupuit. Venir avec un CV, entrée gratuite et libre. Informations complémentaires au 03.24.38.69.69.

Les industriels veulent une alliance pour l’apprentissage.

Le succès de l’Alliance pour l’industrie du futur, qui a aidé, en dix-huit mois, 4 100 PME à moderniser leur outil de production, inspire le groupe des fédérations industrielles. Il milite pour lancer une alliance pour l’apprentissage, sur le même modèle. L’objectif : réussir à réunir sur des objectifs communs, l’Etat, les régions et les entreprises.

Châlons-en-Champagne. Les apprentis couronnés.

24 apprentis ont participé au 8ème concours national des meilleurs apprentis Carrefour en boulangerie et en boucherie. Résultats.

Châlons-en-Champagne. En course pour devenir le meilleur ouvrier.

Entretien avec Alvyn Walisko qui participe aujourd’hui 13 avril 2017 au Concours national du meilleur apprenti boulanger Carrefour, dont les épreuves se déroulent au CFA Alméa de Châlons-en-Champagne.

Charleville-Mézières – Deux apprentis ardennais à l’honneur.

Ce jeudi, au CFA d’Alméa de Châlons-en-Champagne, se tient la finale du concours national du meilleur apprenti Carrefour en boucherie et boulangerie. Jérôme, 19 ans, et Kevin, 20 ans, apprentis à l’hypermarché de Charleville, ont été sélectionné à la suite de différentes étapes de présélection ouvertes aux plus de 4.000 magasins de l’enseigne. Ils figurent parmi les 12 finalistes « France » de leur catégorie. (Texte intégral)

Apprentissage : le futur président au pied du mur.

L’édition 2017 de « La Géographie de l’école » souline l’échec des deux derniers quinquennats en matière d’apprentissage. Un peu plus de 405 000 jeunes ont opté pour cette forme d’enseignement au 31 décembre 2016. Un nombre qui stagne depuis dix ans. L’apprentissage affiche de bons résultats, le taux d’emploi sept mois après la sortie était de 61,5 % en 2015, tous diplômes confondus. Tous les candidats à l’élection présidentielle, ou presque, jurent de faire de l’apprentissage une voie d’excellence.

Formation. Apprentis à la chocolaterie.

De l’Aube à l’Aisne, le CAP chocolatier confiseur pourvoit en apprentis nombre d’entreprises. Exemple au Lycée Gustave Eiffel à Reims.

Partenaires

Pass'Apprentissage Entreprise permet aux apprentis de trouver un contrat et un maître d'apprentissage parmi les offres des entreprises de Champagne-Ardenne (Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne)